You are currently viewing Quand partir en safari dans le parc national du Serengeti ?

La Tanzanie est un pays d’Afrique du Sud qui présente, d’innombrables atouts naturels qui font de lui une destination de voyage très prisée du continent. Au nombre des sites qui agrémentent la visite touristique dans ce pays, le parc national du Serengeti est l’un des plus sollicités. Il s’étend sur près de 15 000 km² et trône fièrement dans le nord du pays. Vous en avez entendu déjà parler, vous souhaitez vous y rendre, mais vous vous questionnez sur la période propice ? Pas de panique ! On vous livre dans cet article, tout ce qu’il faut savoir pour réussir votre safari Serengeti.

Quand partir en safari dans le nord du Serengeti ?

Pour avoir plus de chances d’observer les animaux en déplacement lors d’un safari, vous devez partir en période de migration. Dans le nord du parc national du Serengeti, cette période se situe généralement entre mi-juillet et mi-octobre. Le plus grand parc de Tanzanie vous livre les secrets les plus insolites de la vie sauvage à cette période de l’année.  En ajustant votre projet de safari Serengeti à cette période, vous pourrez assister à des évènements uniques. Entre autres, on note la célèbre traversée de la rivière du parc national du Serengeti par les gnous, des gazelles, des élans. Mais aussi d’autres mammifères sauvages qui se déplacent en groupes. Cette scène sauvage met en action plus de 2 000 000 d’animaux sur un parcours de près de 40 km. C’est l’occasion rêvée aussi pour voir des prédateurs tels que le lion et le guépard déployer leurs techniques méticuleuses de chasse. Le calme et la sérénité du rhinocéros sur terre ferme ou dans l’eau malgré le tumulte qui l’environne est un cliché immanquable.

Vous pourriez également observer la traversée du lac Mara depuis le Kenya jusqu’en Tanzanie. Le climat au nord du Serengeti à cette période de l’année varie entre 15 et 28 degrés sans présence de pluies.

Quand partir en safari dans le sud du parc Serengeti ?

Durant la période allant de début décembre au mois de février inclus, on observe généralement au sud du parc national du Serengeti, la grande migration des animaux. Ce phénomène captivant ne se résume pas juste au déplacement des animaux. En y assistant, vous aurez certainement la chance de voir bon nombre des femelles de ces animaux mettre bas. Ce phénomène biologique inédit notamment pour les espèces rares d’animaux, saura rendre inoubliable cette partie de Safari Serengeti. Vous trouverez entre autres espèces d’animaux : le lion, le buffle, l’éléphant, le rhinocéros, le léopard, le guépard, le zèbre, le gnou, le phacochère, etc.

Par ailleurs, vous pouvez également admirer de nombreuses espèces d’oiseaux aux plumages divers et variés. La faune aquatique est aussi au rendez-vous dans le sud du parc à cette période de l’année.

De plus, au cours de cette période de l’année, la climatologie est favorable avec une légère variation de 20 à 24 degrés Celsius.

Quand partir en safari au cœur du parc Serengeti ?

C’est une zone de prédilection pour le safari Serengeti. Son climat présente des nuances du nord et du sud. De ce fait, elle offre de nombreuses possibilités pour le safari. Tout d’abord, vous avez un aperçu global sur l’ensemble des migrations qui se font dans le parc national du Serengeti à toutes les périodes de l’année. De plus, la vallée de Seronera vous permet de contempler une importante population des big five d’Afrique. Il s’agit notamment du lion, de l’éléphant, du Buffle, le léopard et du rhinocéros.

Sur la période allant de juin à octobre, vous pourrez contempler une importante concentration des animaux aux points d’eau dont la rivière Mara. De janvier à mars, les herbes sont beaucoup vertes, il y a de l’eau en abondance et vous verrez assez de petits jubiler dans le parc. Le mois de novembre par contre est celui des grandes adverses de l’année et il n’est pas toujours propice au safari. Les animaux s’abritent généralement et très peu d’entre eux se laissent voir. De même, la visibilité étant réduite, vous pourrez aisément vous faire agresser par les prédateurs qui profitent de la situation pour chasser.

En somme, il est possible de partir en safari quasiment toute l’année au parc national du Serengeti selon  ce que vous souhaitez y voir. Toutefois, pour éviter les périodes pluvieuses et l’inconfort qu’elles apportent, vous devez partir soit entre décembre-mars ou soit entre juin et octobre.