La pomme de Cajou

200px Cashew Brazil fruit 1Après l’Amazonie et son Acaï, nous partons aujourd’hui dans une autre région emblematique de ce pays-continent qu’est le Brésil, Le Nordeste, territoire du sertão, littéralement l’intérieur des terres.

C’est la que l’on trouve la zone semi-aride appelé Caatinga qui est le seul paysage totalement endemique du Brésil. C’est dans ce paysage à la robe terne de la sécheresse mais qui se pare chaque année d’un manteau des plus beaux verts tendre à la saison des pluies que nous allons à la rencontre du fruit de la semaine, la pomme de Caju (se prononce cajou).

Un fruit ? Me direz-vous étonné, n’est ce pas une graine, si populaire à l’heure de l’apéritif sur toutes les bonnes tables de France et de Navarre ? « Les deux mon capitaine » vous répondrai-je! Mais ce n’est qu’une demi-vérité, ce fruit n’en est pas un de même que la graine n’en est pas une, en fait la pomme est une excroissance de la fleur et la graine est… le fruit ! De quoi y perdre son latin…

Le Cajueiro, en français Anarcadier, l’arbre à l’origine de ce fruit et de cette graine est emblématique du paysage semi-aride nordestin avec son port évasé et bas formé par des branches poussant presque à l’horizontale au feuilles persistantes. Au mileu de la saison séche, apparaissent les cosses des noix de cajou, surmonté par une excroissance qui grossit et jaunie rapidement et se pare de taches rouges lui donnant une allure de pomme légérement oblongue, qui à maturité dévellope une délicieuse saveur sucrée et légérement astringeante.

Si les européens ignorent généralement tout de ce faux-fruit, il est très populaire et consommé essentiellement sous forme de pulpe sur toute la côte Nordestine, de Bahia au Maranhao en passant par le Cearà ou la region de Pernambouc. L’état du Piaui a quand à lui dévellopé une boisson légérement différente, la Cajuinia qui est un jus clarifié à l’image de notre jus de pomme national.

Riche en vitamine C et autres oligo-éléments, la douceur d’un jus de cajou gelé saura vous conquérir, à l’ombre des cocotiers, face à la baie de Jericoacoara…

Fermer le menu